[Podcast 🎙🎧] Bethy Sengue Ntocko : « Les parents doivent veiller à contrôler les contenus que leurs enfants absorbent sur les réseaux sociaux »

Bethy Sengue Ntocko est une éducatrice camerounaise spécialisée dans la méthode d’apprentissage Montessori. En 2017, elle créée Langa Lé Ndé Bia (« Lire c’est connaître » en duala), une entreprise dédiée à l’encadrement des enfants. En 2020, avec l’association Entre deux vers dont elle est la responsable des activités pédagogiques, elle organise un concours d’éloquence dont la thématique est axée sur les enjeux du numérique pour la jeunesse camerounaise.
 
Dans le contexte actuel, marqué par le télé-apprentissage précipité par la crise du Covid-19, par la déresponsabilisation des parents face à l’emprise grandissante des écrans et par la prééminence des outils numériques, Bethy Sengue Ntocko est une voix avisée (et alarmiste) sur ces questions que je reçois avec beaucoup d’intérêt.
 
La jeune femme est la première invitée de la première saison de NpointCom, le podcast du numérique et des médias. Un podcast que je proposerai dorénavant tous les derniers vendredis du mois.
 
Mais en attendant, pour écouter Bethy Sengue Ntocko, c’est par ici :

Entretien avec Bethy Sengue Ntocko by NpointCom

Bethy Sengue Ntocko est une éducatrice camerounaise spécialisée dans la méthode d’apprentissage Montessori. Elle a créé Langa Lé Ndé Bia (« Lire c’est connaître » en Duala) qui est une entreprise dédiée à l’encadrement des enfants. En 2020, avec l’association Entre deux vers dont elle est l’une des responsables, elle a organisé un concours d’éloquence dont la thématique tournait autour des enjeux du numérique pour la jeunesse camerounaise.

Ce podcast est aussi disponible sur : Google Podcasts, Spotify, Breaker, Overcast, Pocket Casts et RadioPublic.

Image d’illustration : René Nkowa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.